Le terme jujutsu est le mot japonais pour cet art martial, composé de 
deux kanji.              
jujutsu kanji 
  •  () : mou, tendre, doux, souple
     
  • Jutsu () : art, moyen, technique

 

jūjutsu se traduit donc par

« l'art de la souplesse ».

   

 

 Les origines du ju-jutsu              

 

 

  Le concept principal du ju-jutsu est le , littéralement la « souplesse », c'est-à-dire éviter l'attaque frontale pour contrôler un adversaire plus fort, sans opposition de force.

Par cette technique, le doux vainc le dur.

 

Ce principe a donné naissance à un ensemble de techniques sophistiquées d'évitement, de canalisation de la force adverse, et de contrôle de l'adversaire par des déplacements, des frappes et des immobilisations obtenues grâce au contrôle des points vitaux et des articulations.    

 

            

Les méthodes de combat connues comme le ju-jutsu sont vieilles de 1 500 ans au moins. Les débuts du ju-jutsu peuvent être situés dans la période turbulente au Japon qui s'étalait entre le VIIIe et le XVIe siècle. 

 
 

 Le terme jūjutsu commença à être utilisé vers 1600.
Parmi les centaines d'écoles antiques (Koryu), seules certaines perdurent encore.

                                                                                                                                                                                               
   

 

En France      

              

 En France, le JUJUTSU connaît un développement chaotique.

 
En 1906, l'ouverture d'une école de JUJUTSU sur les Champs-Elysées par Ernest Régnier répond à l'attente de tout un public " fasciné " par cette mystérieuse discipline venue d'Orient. Il donne ainsi au JUJUTSU une popularité exceptionnelle mais éphémère. En effet, après avoir relevé avec succès bon nombre de défis, il est vaincu par un lutteur russe de plus de 100 kilos.

Le JUJUTSU ne bénéficiant alors que d'une popularité attachée à la forte personnalité de RE-NIE sombre dans l'oubli.


D'autres tentatives ne rencontrèrent que peu de succès, jusqu'à l'arrivée d'un expert japonais, Maître KAWASHI, empreint, lui aussi, d'une forte personnalité doublée d'une finesse d'esprit remarquable.


Depuis une vingtaine d'années, le JUJITSU retrouve pourtant en France ses lettres de noblesse sous diverses impulsions.


 
 

 Les techniques

   
 
 Elles sont classées en trois catégories principales :   

 kansetsu waza 

(technique de clef)

 

 

 nage waza 

(technique de projection)

atemi waza 

(technique de frappe)

 


 
           
Exemples de défense personnalisée   
Défense sur coup de poing au visage   Tsuki Kotegaeshi  ・ Tsuki Kote Ineri      
        Défense sur étranglement arrière   Hadaka jime
Défense sur coup de poignard  coup de couteau      
        Défense sur coup de baton Coup de baton
Défense sur saisie du poignet saisie kote gaeshi      
         
 

 

L'enseignement

     

Adapté en fonction du niveau

 


A l'écoute des besoins de chacun 


 

 

 

 

                                                  Programme des passages de grade
         
  Ceinture Jaune       5e Kyu  PDF - Items 5e kyu
  Ceinture Orange       4e Kyu  PDF - Items 4e kyu
  Ceinture Verte       3e Kyu

 PDF - Items 3e kyu

  Ceinture Bleue       2e Kyu  
  Ceinture Marron       1er Kyu  
  Ceinture Noire       1er Dan  

 






Se connecter


Pour vous connecter et accéder aux espaces réservés du site veuillez saisir vos informations de connexions


login :
password :
 
   Se souvenir de moi
 
Mot de passe oublié